LE TRAVAIL DE LA VIGNE.

 

Dans la vigne on doit procéder au taillage et au ramassage des sarments. Lorsque le raisin commence à se développer, il faut procéder à l’effeuillage qui permet de bien aérer les grappes et prendre le soleil.

Le mode de culture à Yquem reste très traditionnel. Le sol n’y est amendé qu’avec du fumier de ferme et de manière parcimonieuse : seulement 20 hectares chaque année.

Cet apport de compost maintient l’équilibre naturel du sol, en conservant un degré de pauvreté qui contraindra la vigne à donner le meilleur d’elle-même. Le vignoble n’est jamais désherbé chimiquement, mais constamment travaillé dans le respect des « façons » culturales traditionnelles : deux chaussages, deux déchaussages et de multiples « façons » superficielles. Au début de l’hiver, les vignerons effectuent une taille sévère qui limite le potentiel quantitatif pour favoriser une maturité maximale. Le Sémillon est taillé « à cots » (deux à trois courçons à deux yeux), tandis que le Sauvignon, plus vigoureux, est taillé « à cots » pour 90 % et en « guyot simple » pour le reste. Les vingt vigneronnes travaillant sur le domaine sont responsables des parcelles sur lesquelles elles réalisent toutes les « façons » au fil de l’année. Notamment les opérations dites en « vert » que sont l’épamprage, les levages et échardages.

 

RETOUR ACCUEIL

www.000webhost.com